• La commune de Mimizan est une ancienne Sauveté, délimitée originellement par sept à neuf piles de pierre selon les sources, appelées bornes de sauveté ou pyramides de sauveté. Cinq d'entre elles sont inscrites aux Monuments historiques  par arrêté du 13 juin 1941 et quatre sont encore visibles de nos jours. À partir du début du XIe siècle, Mimizan est érigée en sauveté, secteur géographique polygonal centré autour de l'ancien Prieuré bénédictin Sainte Marie et bénéficiant de franchises et de libertés accordées à la communauté installée dans ses limites. Ces limites sont matérialisées physiquement par de hautes bornes en garluche. Bâties sur des monticules, elles sont de forme carrée, s'élèvent à une hauteur de 4,10 m à 4,50 m et sont surmontées initialement d'une croix, afin qu'elles soient visibles de loin.  Source : Wikipédia et la suite à ce lien : https://fr.wikipedia.org/wiki/Bornes_de_sauvet%C3%A9_de_Mimizan

    Borne ou Pyramide de Sauveté de Cantegrouille

    Année de construction : 1009

    (la plus grande sur les 4 existantes sur la commune)

    Bornes de Sauveté

    Bornes de Sauveté

    Bornes de Sauveté

    Bornes de Sauveté

    Bornes de Sauveté

    Je remettrais, à l'issue d'une prochaine balade, d'autres clichés des 3 autres bornes de sauveté qui existent encore dont 2 sous forme de vestiges.


    votre commentaire
  • Nouvelle balade à Mimizan pour photographier les autres bornes de Sauveté. La 2ème, un peu moins haute que la précédente, se situe rue de la Sauvetat. Elle porte également l'année de sa construction : 1009. Voir photos ci-dessous.

    2ème borne de sauveté de Mimizan rue de la Sauvetat

    2ème borne de sauveté de Mimizan rue de la Sauvetat

    2ème borne de sauveté de Mimizan rue de la Sauvetat

    2ème borne de sauveté de Mimizan rue de la Sauvetat

    2ème borne de sauveté de Mimizan rue de la Sauvetat


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique