• L"Eglise Sainte Madeleine se situe sur la station balnéaire de Contis, pas très loin du Phare, dans le département français des Landes. Sa construction date de 1954. Son nom local est " La Chapelle de Contis". D'autres infos sur ce site à ce lien : https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89glise_Sainte-Madeleine_de_Contis

    L'église Sainte Madeleine de Contis

    L'église Sainte Madeleine de Contis


  • Le phare de Contis est un phare maritime de 1er ordre du littoral aquitain. Comme son nom l'indique, il est situé à Contis  station balnéaire de la commune de St Julien en Born, dans le département des Landes. Il a été construit en 1860 pour assurer le relais entre les phares d’Arcachon et de Cap Breton. Les fondations et le corps de la colonne du phare sont en garluche. Les ouvertures et la couronne sont en pierre de Saint Savinien. On accède à l'époque à la coupole par un escalier en fonte de 183 marches. Sa hauteur totale est de 41,5 m et la hauteur de sa focale est de 39 m. Son éclairage est à l'origine d'une portée remarquable de 80 km. Ce beau monument est inscrit aux monuments historiques  par arrêté du 6 novembre 2009 et peut se visiter. Voir autres infos à ce lien : https://fr.wikipedia.org/wiki/Phare_de_Contis

    Phare de Contis

    Phare de Contis

    Phare de Contis

    Phare de Contis


    4 commentaires
  • Voici des photos d'un autre château d'eau tagué, celui de Ychoux dans le Nord Est des Landes. Il est aussi original que le précédent et présente de jolis dessins tout en couleurs de la faune sous marine.

    Le Château d'eau tagué d'Ichoux

    Le Château d'eau tagué d'Ichoux

    Le Château d'eau tagué d'Ichoux

    Le Château d'eau tagué d'Ichoux

    Le Château d'eau tagué d'Ichoux


    2 commentaires
  • Un autre château d'eau plus récent que le précédent et opérationnel. Il est appelé "Reservoir Fallot". Il a été joliment tagué, je vous montre en détail ces dessins  très bien réalisés.

    Le château d'eau de Ste Eulalie-Parentis en Born

    Le château d'eau de Ste Eulalie-Parentis en Born

    Le château d'eau de Ste Eulalie-Parentis en Born

    Le château d'eau de Ste Eulalie-Parentis en Born

    Le château d'eau de Ste Eulalie-Parentis en Born

    Le château d'eau de Ste Eulalie-Parentis en Born

    Le château d'eau de Ste Eulalie-Parentis en Born


    2 commentaires
  • Voici un château d'eau ancien, situé à la sortie de Parentis en Born en direction de Sanguinet. Il n'est plus opérationnel depuis longtemps mais il inspire des artistes talentueux qui sont venus le taguer de la plus jolie des façons. Je ne sais pas qui a peint ce joli portrait personnalisé de La Joconde. Plusieurs noms apparaissent :  Ylar ? Alice ? Je n'ai pas résisté à le photographier. En voici quelques clichés.

    Le château d'eau tagué " la Joconde"

    Le château d'eau tagué " la Joconde"

    Le château d'eau tagué " la Joconde"

    Le château d'eau tagué " la Joconde"

    Le château d'eau tagué " la Joconde"


    2 commentaires
  • La commune de Mimizan est une ancienne Sauveté, délimitée originellement par sept à neuf piles de pierre selon les sources, appelées bornes de sauveté ou pyramides de sauveté. Cinq d'entre elles sont inscrites aux Monuments historiques  par arrêté du 13 juin 1941 et quatre sont encore visibles de nos jours. À partir du début du XIe siècle, Mimizan est érigée en sauveté, secteur géographique polygonal centré autour de l'ancien Prieuré bénédictin Sainte Marie et bénéficiant de franchises et de libertés accordées à la communauté installée dans ses limites. Ces limites sont matérialisées physiquement par de hautes bornes en garluche. Bâties sur des monticules, elles sont de forme carrée, s'élèvent à une hauteur de 4,10 m à 4,50 m et sont surmontées initialement d'une croix, afin qu'elles soient visibles de loin.  Source : Wikipédia et la suite à ce lien : https://fr.wikipedia.org/wiki/Bornes_de_sauvet%C3%A9_de_Mimizan

    Borne ou Pyramide de Sauveté de Cantegrouille

    (Une des deux plus grandes sur les 4 existantes sur la commune)

    Bornes de Sauveté

    Bornes de Sauveté

    Bornes de Sauveté

    Bornes de Sauveté

    Bornes de Sauveté

    Je remettrais d'autres clichés des 3 autres bornes de sauveté qui existent encore sous forme de vestiges à l'issue d'une prochaine balade.


    votre commentaire
  • L’Apollonian Wave est un pétrolier construit en 1958 par les chantiers navals Hitachi Shipyard d’Onomichi sous le nom de Vega. En 1973, il est vendu à une société grecque qui le rebaptise Apollonian Wave. Trois ans plus tard, il est revendu à la casse et quitte Falmouth pour l’ Espagne, où il doit être détruit mais il tombe en panne dans la nuit du 1 au 2 Décembre 1976 et part à la dérive. Quelques heures plus tard, il s’échoue sur l'une des plages de Mimizan : Lespecier alors que l’équipage a déjà été évacué par hélicoptère. Il a été détruit sur place. Les restes de l'épave ne sont visibles qu'à marée basse. Un autre navire, le Virgo, s’est échoué à 700 mètres de l’Apollonian Wave lors de la même tempête. Il a également été détruit sur place.

    Source Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Apollonian_Wave_(navire)

    Echouage Appolonian Wave

    Cette photo ci-dessus du navire échoué appartient au blog suivant à découvrir :

    http://maitres-du-vent.blogspot.fr/2010/07/le-petrolier-grec-appolonian-wave.html

    Les photos ci-dessous, montrant les restes de l'épave du bateau, sont des photos personnelles prises lors d'une de mes balades sur la plage de Lespecier ( Mimizan)

    Echouement de l'Appolonian Wave

    Echouement de l'Appolonian Wave

    Echouement de l'Appolonian Wave

    Echouement de l'Appolonian Wave

    Echouement de l'Appolonian Wave

    Echouement de l'Appolonian Wave

    Echouement de l'Appolonian Wave

    Echouement de l'Appolonian Wave

    Echouement de l'Appolonian Wave


    votre commentaire
  • Bias : petite commune très sympathique située dans la forêt des Landes sur la route nationale 652 entre Mimizan et Lit-et-Mixe. Sur l'Airial de ce village du Pays de Born, la Fontaine Saint Michel appelée aussi la Fontaine du Salut se tient à une centaine de mètres derrière l’église du même nom. Sa fréquentation est aujourd’hui très irrégulière, alors que l’on s’y rendait souvent, jusque dans les années 1970, pour y traiter les maux d’estomac, de reins et de peau.  À l'origine, une confrérie Saint-Michel prodiguait des soins aux nombreux malades et pèlerins qui affluaient. Source : Wikipedia. La suite à ce lien : https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89glise_Saint-Michel_de_Bias.

    La source guérisseuse St Michel de Bias

    La source guérisseuse St Michel de Bias

    La source guérisseuse St Michel de Bias

    La source guérisseuse St Michel de Bias

    La source guérisseuse St Michel de Bias

    La source guérisseuse St Michel de Bias


    votre commentaire
  • Une autre magnifique église fortifiée appelée St Georges dans la belle ville de St Geours de Maremne comptant 2461 habitants en 2013 et basée à environ 70 km de la frontière espagnole. Cette superbe église du 12ème siècle a été remaniée au 15ème siècle avec la construction d'une nef  et d'un clocher percé de 2 fenêtres, etc.. Autres renseignements sur le site suivant : http://www.patrimoine-religieux.fr/eglises_edifices/40-Landes/40261-Saint-Geours-de-Maremne/145595-EgliseSaint-Georges  

    Eglise St Georges de St Geours de Maremne

    Eglise St Georges de St Geours de Maremne

    Eglise St Georges de St Geours de Maremne

    Eglise St Georges de St Geours de Maremne

    Eglise St Georges de St Geours de Maremne

    Eglise St Georges de St Geours de Maremne


  • Voici une magnifique église nommée Notre Dame de Lit. Elle est située sur la jolie commune de Lit-et-Mixe. L'église est à l’origine une église à caractère défensif, comme en atteste sa tourelle. Sa voûte et son choeur ont été remaniés entre 1896 et 1899. Au rez-de-chaussée du clocher se trouve une Piéta en pierre datant du XVème siècle, probablement issue des ateliers parisiens du quartier Saint-Sulpice. La porte intérieure encadre des battants en bois sculpté datant du XVe siècle, classés par les monuments historiques.   Au XIXème siècle, le clocher est rehaussé puis orné d’une flèche en 1906,  surmonté de quatre anges aux points cardinaux, lui donnant sa silhouette singulière. Les vitraux datent de la fin du XIXe siècle, ils ont été financés par des dons des paroissiens. Source Wikipédia et la suite à ce lien : https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89glise_Notre-Dame_de_Lit

    Eglise Notre dame de Lit à Lit-et-Mixe

    Eglise Notre dame de Lit à Lit-et-Mixe

    Eglise Notre dame de Lit à Lit-et-Mixe

    Eglise Notre dame de Lit à Lit-et-Mixe

    Eglise Notre dame de Lit à Lit-et-Mixe

    Eglise Notre dame de Lit à Lit-et-Mixe

    Eglise Notre dame de Lit à Lit-et-Mixe

    Eglise Notre dame de Lit à Lit-et-Mixe






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires